Funk

Cours de Lambada

C’est dans les favelas que ce style a pris son essor. La musique qui ressort de ce contexte est tout à fait particulier. Le funk brasileiro se distingue du funk US par sa légèreté pourtant fataliste.

La joie disproportionnée peut parfois cacher un malaise plus profond. Les malaises de la société brésilienne sont, eux aussi, traduits dans la musique. Le rap dénonciateur français a sa contrepartie au Brésil. Sauf que le rap ou le R’n’B ne font pas fortune là-bas. C’est plutôt le funk.

La Funk, c’est de l’électro, inspirée de hip-hop et des musiques brésiliennes.

Un rythme frénétique et effréné, avec des paroles plutôt violentes et assez machistes. Les paroles sont parfois crues, aguicheuses ou encore hargneuses.

Le funk est tout une discipline. Moment de fierté et de créations chorégraphiques collectives pour les jeunes brésiliens, les paroles tranchent avec l’absence totale de vulgarité, la beauté des gestes, des pas, et de l’harmonie collective.

Entrer en contact avec le funk brésilien, c’est se transposer dans un autre monde, un dépaysement assuré.