Forro

Cours de danse Forro

Le forró, est tout à la fois un style musical et une danse brésilienne. Connu dans tout le Brésil on distingue deux courants de danse, le forró rastapé (le plus traditionnel, issu du nordest), et le forró universitario (issu de Sao Paulo).

Le forró est aujourd’hui à dimension européenne. Influencé par d’autres rythmes comme la lambada, mais aussi la salsa, le forro est depuis quelques années, la nouvelle danse qui envahit l’Europe.

 

Le Forro est à la base une danse de couple, les corps se touchent et les regards se croisent. Le pas de danse est relativement simple : deux pas à gauche, deux pas à droite. Le cavalier donne l’impulsion à sa partenaire. Le pas peut être posé, mais il est plus fréquemment sautillant quand on le voit dansé par des couples expérimentés au Brésil.

La plupart du temps, les chansons parlent d’amour, le forró étant une forme musicale entraînante et gaie, sur un tempo relativement rapide.

L’expension du  forró au Brésil s’est faite vers les années 1940, suite à l’exode rural des Nordestinos (habitants du Nordest)  vers les Etats du Sud, en quête d’un emploi.  Considéré comme une musique ringarde par le reste de la population, les travailleurs Nordestins se réunissaient alors entre eux pour danser et écouter le  forró.

Puis, petit à petit, c’est l’ensemble de la population brésilienne qui s’y met et popularise ainsi le  forró. Son apogée à lieu dans les années 60, avec la création de « casa de Forró  » et des premières écoles.

Forró rastapé

Le forró est une danse de couple, joyeuse et subtile, mêlant tout à la fois sensualité et  énergie. Le forró se danse très proche. Au brésil, le forró est pratiqué principalement en soirée,  après  la journée de travail, et  c’est pourquoi on voit les gens danser en «  traînant  » les pieds. C’est ce qui caractérise le style rasta-pé, les pas de bases sont répétés en continu, avec très peu de variation, et les passes avec les bras y sont quasiment absentes.

Forró Universitario

Le «  forró universitaire  », plus récent a vu le jour à São Paulo et s’est très vite répandu notamment dans le sud du Brésil. Dans le forró universitaire,  c’est le xote qui est le plus représenté. Sur la piste, les couples sont enlacés et enchaînent des figures issues de danses telles que la lambada, la salsa, la samba de gafieira, le two-steps américain ou encore le tango argentin.